La guitare au croisement des arts et des courants artistiques (XIXe-XXe siècles) : connexion entre un tableau impressionniste, un poème surréaliste et une musique de danse folklorique. Cette pause vagabonde se pare d’atours espagnols.

Une œuvre visuelle

Jeune fille espagnole avec une guitare (Auguste Renoir)

Jeune femme espagnole avec une guitare, par Auguste Renoir. Huile sur toile, 1898.
Source : wikiart.org

Une œuvre poétique

Devinette de la guitare (Federico García Lorca)

Sur l’arrondi*
en croix,
six jeunes filles dansent.
Trois de chair
et trois d’argent.
Les rêves d’hier les cherchent,
Mais un Polyphème d’or
Les tient embrassées.
La guitare !

Federico García Lorca

Extrait du Poème du cante jondo. Six caprices. 1921

*Dans la version originale, l’emploi curieux du féminin “redonda” semble indiquer un jeu de mots avec la note longue appelée “ronde”.

Une œuvre musicale

Danse espagnole Andaluza (Enrique Granados)

Cette pièce intitulée Andaluza (Andalouse) est tirée d’une série de douze danses espagnoles, composées pour le piano par Enrique Granados vers 1890, et publiées entre 1892 et 1900. L’influence de la musique de guitare est tellement présente dans cette œuvre qu’on la dirait faite pour cet instrument.

Danse espagnole n° 5 : Andaluza, d’Enrique Granados,
interprétée à la guitare par Jacob Cordover.