Les Perles de la Foi, également appelées Perles de Vie ou Couronne du Christ, nous ouvrent un chemin d’introspection, de méditation et de prière personnelle. À travers la symbolique des couleurs, elles nous invitent à porter un nouveau regard sur nos vies, dont Dieu est à la fois le point de départ et le point d’arrivée. Vagabondages.art vous propose d’embarquer pour ce voyage intérieur, en versets bibliques, en images et en musique, avec, en guise de Guide du routard, ce curieux bracelet multicolore.

L’aventure démarre en Grèce en 1995, lorsque l’évêque luthérien suédois Martin Lönnebo se retrouve bloqué par une tempête sur une petite île durant plusieurs jours. Observant les pêcheurs qui ravaudent leurs filets, sur lesquels sont attachés des flotteurs sphériques, il a l’idée de créer une bouée de sauvetage symbolique du chrétien. Celle-ci prend la forme d’un bracelet composé de 18 perles, dont chacune possède un sens particulier.

Pêcheur grec ravaudant son filet.
Source : superstock.com

Martin Lönnebo a ainsi créé un support de prière non confessionnel. En effet, contrairement au chapelet, les Perles de la Foi peuvent être utilisées par des chrétiens de toute dénomination.

Pour demeurer dans cet esprit œcuménique, nous vous proposerons, comme illustration musicale pour chacune des perles, d’entendre un chant de Taizé associé. Et puisque notre évêque suédois a vu germer son inspiration en Grèce, pourquoi ne pas nous y arrêter nous aussi ?

La perle de Dieu

Grande et dorée

“Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin.”

Apocalypse 21, 6

Cette perle est la première et la dernière des perles, le commencement et la fin du bracelet. Elle évoque la présence de Dieu à chaque étape de nos vies. Elle peut être comparée, symboliquement, à la “perle de grande valeur” trouvée par le marchand dans la parabole de l’Évangile de Matthieu.

Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée.

Matthieu 13, 45-46
Alpha et Oméga : première et dernière lettres de l’alphabet grec. Source : pixabay.com
“Je veux chanter au Seigneur tant que je vis, je veux louer mon Dieu tant que je dure.
J’ai ma joie dans le Seigneur.”

Les six Perles du silence

Petites et brunes ou de couleur sable, souvent allongées

“Garde le silence devant l’Éternel, et espère en Lui.”

Psaume 37, 7

Ces perles, réparties à intervalles réguliers, nous invitent régulièrement à nous arrêter, à nous reposer, à prendre une nouvelle respiration en écoutant le murmure de Dieu en nous. Le silence nous ouvre un espace à habiter, dans lequel nous pouvons à la fois déposer tout ce qui nous pèse, et nous charger d’éléments positifs.

Un monastère grec dans les Météores. Source : pixabay.com

La Perle du “moi”

Blanche

“Je t’ai appellé par ton nom.”

Ésaïe 43, 1

C’est la perle la plus proche de celle de Dieu. Avec lui, nous apprenons à nous connaître nous-mêmes, avec nos richesses et nos pauvretés.

Phare près de l’île d’Andros, dans les Cyclades.
Source : gde-fon.com
“Dieu, rassemble et tourne mes pensées vers toi. Auprès de toi se trouve la lumière, tu ne m’oublies pas. Auprès de toi se trouve le secours, auprès de toi se trouve la patience. Je ne comprends pas tes voies, mais toi, tu connais le chemin pour moi.”
Dietrich Bonhoeffer

La Perle de l’eau et du baptême

Bleu clair

“Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j’ai mis toute mon affection.”

Luc 3, 22

La symbolique de l’eau est multiple : elle est une condition essentielle à la vie, elle lave, elle purifie, et elle nous fait renaître par le baptême. À travers elle, nous nous reconnaissons enfants de Dieu.

Sainte Lydie. Détail d’une mosaïque
de Vlasios Tsotsonis ornant le baptistère de l’église Sainte-Lydie, à Philippoi, Kavala, Grèce. 1997.
Source : saintlydia.blogspot.com
“Venez, buvez de l’eau de la vie !”

La Perle du désert

De couleur sable

“Dans ton immense miséricorde, tu ne les abandonnas pas au désert.”

Néhémie 9, 19

“Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait.”

Luc 5, 16

Le désert est un lieu aride où tout manque à celui qui le traverse. Il symbolise les temps difficiles, les épreuves de la vie, le doute et le découragement. Mais c’est aussi un lieu où, comme Jésus, on peut être amené à se retirer loin des bruits du monde, pour un temps de prière, d’introspection, de méditation, de recherche.

La sécheresse sur l’île de Crète. Source : shutterstock.com
“De nuit nous irons pour trouver la source.
Seule nous éclaire la soif.”

La Perle de la sérénité et de la paix

Bleu profond

“Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. À chaque jour suffit sa peine.”

Matthieu 6, 34

Ce bleu évoque le calme, l’équilibre, l’harmonie en nous-même et avec les autres. Il nous invite à être artisans de paix.

Coupole d’une église sur l’île grecque de Santorin. Source : pixabay.com
“Mon âme se repose en paix sur Dieu seul. De lui vient mon salut.
Oui, sur Dieu seul, mon âme se repose, se repose en paix.”

Les deux Perles de l’amour

Rouges

“Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.”

1 Jean 4, 16

Deux perles pour deux diptyques :

  • amour donné / amour reçu
  • amour de Dieu / amour du prochain
Dieu est amour” en grec ancien. Source : pinterest.com
“Là où sont charité et amour, Dieu est là.”

Les trois Perles du mystère

Vertes, jaunes ou blanches

“Éternel ! tu me sondes et tu me connais… Tu pénètres de loin ma pensée.”

Psaume 139, 1-2

Ces trois perles renvoient aux secrets de notre cœur, à tout ce qui en nous, chez les autres et dans l’univers nous échappe, et qui, parfois, peut être source d’angoisses ou de conflits. Elles nous rappellent cependant que, même dans le secret, Dieu est présent. On peut également y voir le mystère de Dieu, qui ne se laisse jamais entièrement appréhender, et encore moins enfermer dans des concepts ou des doctrines.

Jeu de lumière sur les bords du fleuve Aliakmonas, Grèce. Source : pexels.com
“Ô Toi, l’au-delà de tout, quel esprit peut te saisir ?
Tous les êtres te célèbrent. Le désir de tous aspire vers Toi.”

La Perle de la nuit

Noire

“Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.”

Psaume 90, 12

La nuit représente les moments d’angoisse, d’abandon, de souffrance, de deuil. Dans l’obscurité, nous sommes invité·e·s à chercher la lumière de Dieu, à découvrir sa présence.

Grotte bleue de Grèce. Source : worldfortravel.com
“Mon âme t’a désiré pendant la nuit, au plus profond de moi, mon esprit te cherche.”

La Perle de la Résurrection

Grande et blanche

“Tu as changé mon deuil en allégresse.”

Psaume 30, 12

Après la nuit, vient le jour, après la mort, la résurrection. Cette perle est plus grande que la précédente, pour montrer que la vie est plus forte que la mort, et l’espérance plus forte que le désespoir.

Résurrection du Christ. Joyeuse Pâque !
Carte de vœux grecque pour la Pâque orthodoxe.
Les œufs peints sont symbole de Résurrection.
“Christ est ressuscité, alleluia !”